• 01 55 63 50 00
  • SDDS c/o ADP - 31 avenue Jules Quentin 92016 Nanterre Cedex

Interview : Benjamin Leiba, co-fondateur de Badakan

Interview : Benjamin Leiba, co-fondateur de Badakan

” Avec un regard neuf, l’ambition de ce groupe de travail est de fluidifier la communication interne et de nourrir chaque membre des interventions de chacun.”
Benjamin Leiba, Pilote du groupe de travail communication interne.

Quelles sont les motivations qui vous ont conduit à présenter votre candidature au poste d’administrateur de SDDS ?
Après l’intégration récente de Badakan en tant que membre de SDDS, la société -et moi aussi à titre personnel- souhaite en être acteur et non spectateur. Quand on décide de s’engager, on le fait vraiment !
J’ai eu l’occasion de participer à un bureau et j’ai vu des échanges brillants, qui faisaient avancer la cause commune. Emmanuel a été mon premier interlocuteur et sa personnalité, son charisme, m’ont aussi donné envie d’aller plus loin, d’apporter quelque chose de différent. …Et vous avez donc innové, avec la création d’un nouveau groupe de travail sur la communication
interne.

Quels en sont les objectifs ?
J’ai découvert à quel point SDDS avait un rôle important et la belle synergie qui anime tous ses adhérents. Avec un regard neuf, l’ambition de ce groupe de travail est de fluidifier la communication interne et de nourrir chaque membre des interventions de chacun. Je souhaite créer un lien récurrent entre tous les membres.
Mon background est différent de la plupart des autres membres de SDDS, je ne maîtrise pas le domaine juridique ni celui du lobbying. En tant que fondateur de start-up, j’ai en revanche une appétence pour le digital, les outils collaboratifs et l’agilité. J’ai à cœur de mettre à profit cette approche pour apporter
de l’innovation.

Quelles seront vos premières actions ?
La première phase, qui a été effectuée, a été le recueil auprès des attentes des adhérents concernant le bureau et l’association. La communication interne a été un des éléments
relevés, suite à ce premier sondage par mail. Nous allons ensuite faire un sondage via un formulaire et nous ferons de la data visualisation, pour mettre en lumière les principales attentes. Ensuite, nous verrons les premières réponses possibles et évaluerons si elles sont compatibles avec les moyens de l’association.

Le deuxième temps sera un appel à candidature pour rejoindre ce groupe de travail. SDDS possède de nombreuses forces vives et nous les solliciterons. Enfin, nous interrogerons les membres de l’ensemble des groupes de travail pour connaître les best pratices et voir comment les généraliser.
Forts de ces éléments, nous produirons des recommandations. Sans anticiper sur les choix qui seront faits, il semble qu’un des premiers objectifs serait la mise en place d’outils de travail uniformisés pour l’ensemble des adhérents pour améliorer les reportings et les échanges. Nous pourrons le faire bêtatester par un groupe de travail puis le généraliser. Ces outils seront au service de la circulation de l’information entre tous les membres.

cookie