• 01 55 63 50 00
  • SDDS c/o ADP - 31 avenue Jules Quentin 92016 Nanterre Cedex

Interview d’Édouard Veyssière, Fondateur de Listo Paye

Interview d’Édouard Veyssière, Fondateur de Listo Paye

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SDDS : Quel a été votre parcours jusqu’à la création de Listo Paye ?
Edouard Veyssière : J’ai un parcours axé sur la finance. J’ai été dans l’univers de l’expertise comptable en cabinet et j’ai aussi travaillé en banque d’affaires avant d’être directeur financier du Puy du Fou International, en Vendée. J’étais là-bas pour vendre le business model à des investisseurs, trouver des fonds et développer le concept en Chine, Russie, Italie, Espagne, Angleterre.
Pour avoir de beaux spectacles vivants, au Puy du Fou, il faut des acteurs. Qui dit acteurs dit masse salariale. J’ai donc eu besoin d’un logiciel pour avoir des données, des informations fiables. Je ne trouvais pas de solutions qui me convenaient parfaitement sur le marché. J’ai donc décidé de créer la solution, après 2 ans au Puy du Fou. C’est ensuite que j’ai fondé Listo Paye, fin 2016.

Qu’est-ce qui vous a convaincu de créer votre entreprise ?
J’ai bientôt 36 ans. Or, depuis la fin de mes études supérieures, j’avais le désir de créer une entreprise. J’ai eu des projets mais sans jamais me lancer pour différents motifs. Cette fois, après avoir discuté avec plusieurs entrepreneurs, ils m’ont encouragé et étaient prêts à investir à mes côtés. Ce sont ces échanges qui m’ont convaincu de me lancer : ce projet-là était plus pertinent que tous mes précédents. Il y a toujours une part d’inconscience quand on se lance dans un projet. Le fait d’avoir des pairs qui le valident, qui l’accompagnent financièrement ou par du conseil, ça rassure. Lancer son entreprise, c’est surtout énormément de travail et un investissement de la part de toute l’équipe.

Quelles sont les parts de marché et les particularités de votre logiciel ?
Notre solution est entièrement en API. On peut connecter la solution à d’autres logiciels existants. A mon sens, il y aura de plus en plus de logiciels métiers qui vont se positionner sur une niche et auront besoin d’ajouter des fonctionnalités, sans avoir à les développer. Notre vision est que la paye sera une des fonctionnalités qu’on pourra ajouter pour des clients, à des logiciels de compta, de planning ou des logiciels S.I.R.H qui ne font pas la paye et qui vont se brancher à Listo Paye.

Comment avez-vous entendu parler de la SDDS ?
Quand je me suis lancé dans le projet, j’ai de suite trouvé la SDDS et la GIP-MDS aussi. On a souhaité intégrer la SDDS car comme nous côtoyons de plus en plus de gros acteurs, il fallait franchir le pas. J’ai eu la chance d’être invité à participer à une plénière de la SDDS, il y a quelques semaines, et j’ai apprécié de pouvoir me présenter et constater la qualité des échanges et des groupes de travail. Ces réunions permettent d’avoir des informations en avance. C’est la force du collectif qui fait la différence. A posteriori, je me dis que j’aurais pu pousser la porte de la SDDS plus tôt. Cela aurait été une aide dans le passé. Aujourd’hui, on grandit, on a besoin de savoir ce qui va se passer au niveau gouvernemental, d’avoir de la visibilité. J’ai hâte de rejoindre le groupe.

Vous souhaitez rejoindre un groupe de travail ?
Nous allons tout d’abord observer l’organisation. Mais pour tout ce qui est lié au déclaratif, à la DSN et qui a un impact sur notre produit, forcément, quelqu’un de l’équipe Listo Paye participera.

Quels sont, pour vous, les prochains enjeux du 2ème semestre ?
Concernant Listo Paye, nous avons des enjeux de recrutements. On recherche des développeurs et des experts métier pour rejoindre l’aventure. D’un point de vue macroéconomique, la partie facturation électronique obligatoire va être un gros changement, et plus largement, nous sommes toujours dans l’accompagnement des structures pour digitaliser et automatiser toute la partie gestion sociale. Pour que notre outil soit simple pour nos utilisateurs, nous avons un travail de veille et de mise à jour de toute la norme, notamment DSN et voir leurs impacts réglementaires comme ça a été le cas avec le prélèvement à la source. C’est toujours le sujet numéro un de toutes les nouveautés qui arrivent en DSN de bien anticiper, d’expliquer aux clients, leur permettre de se préparer, parce que ça génère de nouvelles manipulations pour nos clients finaux.

Et en conclusion, quelles sont vos passions ?
Chez Listo Paye, on a une très bonne équipe de babyfoot ! On a également un ancien moniteur de voile et on aime bien en faire. Etant basés à Nantes, on est vite sur la côte. A titre personnel, je fais beaucoup de sports d’équipe, rugby et football notamment.

cookie